Maroufflage du fuselage

Maroufflage du fuselage

J’ai débuté la finition du fuselage en septembre.

Pour commencer, j’ai débuté par le marouflage. Je reprends la technique développée et éprouvée par Pascal (Allalou) sur son site.
En l’occurrence, je vais utiliser de la fibre de verre 25g collée à l’enduit nitrocellulosique.

Le fuselage est poncé pour rectifier au maximum tous les défauts qui ont été corrigés au préalable avec de l’enduit pour balsa léger.
Tout est prêt, je suis dehors, car ça va renifler costaud et ce n’est pas top de respirer ça.
20190915_190016

Une couche d’enduit est passée sur l’ensemble du fuselage et les trappes techniques dessous. On laisse sécher.
20190915_191025

Une fois sec, on ponce légèrement pour enlever toutes les fibres du bois que l’on ressent à la surface. On découpe les coupons de fibre qui seront posés sur le fuselage. Attention, la fibre est hyper fragile, donc j’ai utilisé du scotch de masquage pour mettre à l’endroit de la découpe et éviter ainsi que « ça s’effiloche ».
20190915_201806

J’ai passé une couche d’enduit nitro en commençant par le centre.
20190915_201844

Ne pas oublier de découper le passage des câbles de commandes
20190915_202233

La couche est passée, on laisse sécher.20190915_203505

L’avantage de l’enduit nitrocellulosique est sa capacité rapide de séchage. 30 minutes après, on peut enlever la fibre en excès. Pour ce faire, toujours technique Alallou, une cale à poncer sur les arêtes. C’est rapide et efficace.
20190915_205535

La suite à venir, j’ai été pris par la nuit… Les jours sont bien plus courts en septembre et en journée je travaille.
Toutefois, je vais faire vite, car il faut que je profite du beau temps.
Il serait impossible de le faire à l’intérieur, ou avec un masque à gaz.

eol37

Scientifique et passionné par l'aviation et l'aeromodelisme depuis 45 ans, je suis ici pour vous faire partager mes modèles, mes techniques, mes réalisations et ce que j'ai appris au cours des ans.

Laisser un commentaire