Fin de la construction de l’osiris V2

Fin de la construction de l’osiris V2

Pose des parties supérieures du fuselage et des renforts sur la dérive

Pesée de la bête, j’en suis à 69 g.

Présentation sur le nez du moteur et montage sur son support avant de le coller à la cyano.

J’ai ensuite collé les aérofreins.

La bête est prête, elle pèse 85 g sans accu. Je mettrai un accu nano tech de 180 Mah, soit 11 g de plus

eol37

Scientifique et passionné par l'aviation et l'aeromodelisme depuis 45 ans, je suis ici pour vous faire partager mes modèles, mes techniques, mes réalisations et ce que j'ai appris au cours des ans.

Laisser un commentaire