Le cockpit suite

Le cockpit suite

Après en avoir terminé (pour le moment) avec les sièges, je poursuis les détails du cockpit et notamment une série de bouton poussoir présent sur une planche inférieure du tableau de bord (voir cercle rouge)

La photo originale de l’avion de 1936. The original photo on the 1936 plane

On voit qu’il est équipé d’un instrument indiquant la pression d’huile et 4 boutons poussoir, 3 sur la partie juste en dessous de la planche de bord et un sur la partie la plus basse en dessous le tableau de bord.

Les boutons poussoirs sont fait à partir de tube alu de 1 mm et de rond découpés dans du balsa de 1.5 mm.

Le coffrage de la partie inférieure est aussi réalisé en balsa et contre plaqué pour la partie en facade supportant le manomètre de pression d’huile. De l’enduit nitrocellulosique est posé sur l’ensemble des éléments en bois.

Enduit cellulosique sur les parties en bois. Cellulose dope layed on wood parts

Une couche de primer pour bien coucher les pores avant de peindre les différents éléments.

Dépôt d’une couche d’enduit garnissant. Deposition of a layer of primer.

Le bloc de coffrage est peint en noir. J’ai découpé une rondelle métallique pour faire le contour de l’instrument et la partie en facade est collée sur le bloc de coffrage. Cette partie est percée pour recevoir les boutons poussoirs.

Les tubes métalliques sont insérés dans le balsa arrondi qui représente le bouton. Le bouton quant à lui a été peint avec de la peinture argent

Vient le collage des boutons sur la facade et le coffrage. Le 4ème bouton est ajouté sur la partie basse inclinée.

La planche avec les instruments de bords ainsi que la partie réalisée ci-dessus sont collées en place dans l’avion..

A noter que les photos sont prises en gros plan et font apparaître tous les défauts qui sont moins visibles à l’œil nu.

eol37

Scientifique et passionné par l'aviation et l'aeromodelisme depuis 45 ans, je suis ici pour vous faire partager mes modèles, mes techniques, mes réalisations et ce que j'ai appris au cours des ans.

Cet article a 2 commentaires

  1. Masa

    Bravo …super boulot.
    Il est regrettable qu’a l’heure actuelle , il y ait de moins en moins de vrai constructeurs. ( comme vous ). Les soit disant modelismes se contente d’acheter tout près a voler , sans connaître la propre construction . Et bien souvent après un crach, ne savent pas reparer.

    1. eol37

      Merci Masa.
      Je partage ton opinion, mais notre hobby est fait de différentes approches. Certaines construisent, d’autres pas du tout. Le but de ce site est aussi de donner envie à ceux qui voudraient construire et qui n’osent pas se lancer.

Laisser un commentaire