Les trappes

Les trappes

J’ai donc 3 ouvertures sous le fuselage à fermer. Une au-dessus du palonnier intermédiaire qui sera collée, car normalement, je ne devrai pas avoir à le rouvrir. Si besoin, j’aurai juste à le décoller.
La trappe centrale est celle qui se situera au dessus des servos et des accus. Donc elle sera ouverte fréquemment. Elle sera fixée avec des aimants néodyme.
La dernière sera située à l’avant au dessus du servo des gaz et l’accu de réchauffage de la bougie. Petite entorse au grandeur, celle-ci sera vissée.
Pour commencer, on prend un papier calque que l’on scotche au dessus de l’ouverture, et avec un crayon de bois, on se place le long des arêtes adjacentes et ainsi on a la forme exacte.

Puis on découpe les formes dans du ctp 0,6 mm et on les présente sur les ouvertures.

Celle de derrière qui recouvre le palonnier intermédiaire est juste collée, donc ce n’est pas très compliqué. Il faudra rattraper les décalages avec de l’enduit pour une finition impeccable. Bien sûr, je note la position sur le plan, car on ne sait jamais si j’ai besoin de redécoller….

La trappe centrale devra être ouverte régulièrement car elle donnera accès aux servos. Donc j’ai placé des morceaux de balsa avec des morceaux de brochette (bois rond) qui viendront s’insérer comme des tenons dans le couple qui se situe juste à l’arrière de la trappe.

Sur la partie avant, on va mettre les aimants de fermeture. On commence par couper un morceau de balsa

J’ai pris la Dremel pour réserver la forme de l’aimant

J’ai collé les aimants sur le support et ensuite l’ensemble sur la trappe à l’avant. Bien sur, j’ai pris les mesures dans le fuselage pour que les supports tombent bien où il faut dans le fuselage…

On laisse sécher avant de continuer.

Sur cette photo, vous pouvez voir les plots dans le fuselage avec les aimants. Pour être sûr qu’ils soient à la bonne place, on colle l’aimant sur le support. Quand c’est sec, on met en contact les aimants de la trappe et du plot destinés au fond du fuselage. On met de la colle sur le balsa support à l’endroit où il va reposer dans le fuselage. On installe la trappe. On ferme. Le support qui est fixé sur l’aimant de la trappe, vient se poser naturellement sur le fond.

On laisse sécher et tout fonctionne

Sur la photo suivante ci dessous, le fuselage est posé à l’envers et vous pouvez voir les trappes en place.

Vous pouvez voir que je n’ai pas fermé la partie avant. Je le ferai plus tard, car il faut que j’ai une meilleure idée du placement des accus pour le centrage.
Il reste beaucoup de travail. Les assises du Stab, les becs sustantateurs, le train, le capot et les caches de roues. Et bien entendu, les enduits, apprêts, peinture et toute la finition maquette (rivets, fausses trappes, cabines…).

eol37

Scientifique et passionné par l'aviation et l'aeromodelisme depuis 45 ans, je suis ici pour vous faire partager mes modèles, mes techniques, mes réalisations et ce que j'ai appris au cours des ans.

Laisser un commentaire