Un scraps pour voler dans le salon pendant le confinement

Un scraps pour voler dans le salon pendant le confinement

Le COVID-19 est malheureusement entré brutalement dans nos vies et avec lui l’interdiction d’aller sur les terrains pour profiter de nos avions et planeurs RC. De plus, mon atelier est devenu le lieu où je télé-travaille. Du coup, plus assez de place pour que je construise mes gros modèles. De ce fait, je suis passé à une plus petite taille avec le mini potez 58 que vous pouvez retrouver dans la rubrique indoor du site avec les tutos sous forme descriptive ou en vidéos. Cette fois-ci, c’est un modèle de vol libre à moteur caoutchouc que je vous propose de suivre avec moi. Mais ne nous y trompons pas, ce ne sont pas des avions destinées aux enfants. Sachez que ces modèles font l’objet de compétitions F1P avec des temps de vol incroyables. Le scraps est un modèle qui a été développé et est utilisé pour un challenge de durée de vol dans le salon et sachez que certains atteignent des temps de vol de 20 minutes… Bon perso mon record pour le moment est de 11 secondes… ça laisse de la marge de progression. Allez stop aux bavardages et passons aux images.

Pour commencer le plan. Vous avez ci-dessous une photo du plan et un lien pour le télécharger. Il s’imprime sur une feuille A4. La construction est e, balsa qu’il faudra sélectionner pour être le plus léger possible.

La poutre du fuselage est découpée dans une planche de balsa de 2 mm qui était le plus proche des dimensions indiquées en inches sur le plan. Le support de l’aile est ajouté et la dérive sont faits de la même façon.

Puis découpe des nervures et des baguettes dans du balsa léger

Puis assemblage de l’aile et des stabilisateurs que j’ai recouverts avec du mylar 3 microns avec de la colle en spray

Construction de l’hélice. Pour lui donner du pas, mouiller le balsa de 1 mm et le laisser sécher sur une forme ronde bien maintenu

Et voici le modèle assemblé. Il pèse 2.9 g, ce qui est très lourd quand je pense que certains atteignent 1/2 g….

Les premiers essais en vol n’ont pas été couronnés de succès. J’ai mis un élastique trop gros et c’est parti en carabistouille. Puis après quelques changements d’hélice, d’incidence de l’aile, et d’élastique, le résultat devient intéressant

eol37

Scientifique et passionné par l'aviation et l'aeromodelisme depuis 45 ans, je suis ici pour vous faire partager mes modèles, mes techniques, mes réalisations et ce que j'ai appris au cours des ans.

Laisser un commentaire